La circulation alternée : comment ça marche ?

Avant toute chose, une précision s’impose, le terme de circulation alternée est traditionnellement utilisé pour évoquer une alternance de circulation dans un sens sur uniquement une portion de voie, qu’elle soit terrestre ou maritime. Toutefois, la dite « circulation alternée » dont il est question actuellement concerne plutôt l’interdiction de circulation de certaines voitures sur toute une région ou une ville précise. Il est a noter que ce système est généralement mis en place pour réduire le taux de pollution sur une zone donnée.

Mode de fonctionnement de la circulation alternée.

Le principe est simple, durant les jours pairs, un 2 Janvier à titre d’exemple, uniquement les véhicules immatriculés avec un nombre pair pourront circuler. Le lendemain, le 3 donc, ce sera le tour de ceux qui ont une immatriculation contenant un nombre impair. Toutefois, malgré la simplicité du système, certaines subtilités doivent être connues de tout le monde pour éviter toute surprise.

D’autres critères à part les numéros de plaque d’immatriculation.

Si à la base les voitures particulières et les deux-roues sont concernés, les poids lourds pesant plus de 3,5 tonnes eux, seront interdits de circulation durant toute la journée et ce quelque soit leur immatriculation.
A l’inverse, certains auront une possibilité de circulation sans craindre d’être pénalisés. Déjà les véhicules dits « vertueux » ou « propres » comme les hybrides ou électriques pourront rouler sans souci, il en va de même pour les voitures transportant plus de trois personnes, ces dernières étant considérées comme pratiquant le covoiturage. Ensuite, bien sur, les voitures de services publiques et de secours comme les ambulances, transports de personnes handicapées et autres transports funéraires. Les véhicules de transport en commun devront également assurer les flux de déplacement. Enfin, les moyens de transport immatriculés à l’étranger pourront s’en donner à coeur joie.

Comme mesure d’accompagnement, la gratuité des transports publics est mise en place et il est à noter que la « circulation alternée » peut être reconduite sur plusieurs jours dépendamment des autorités compétentes.

A cet effet, toute personne dérogeant à la règle écopera d’une amande selon la gravité du cas, une mise en fourrière est même possible en cas non respect poussé.

Laisser un commentaire