Comment reconnaître un courtier immobilier compétent ?

Un nombre croissant d’emprunteurs a désormais recours aux services des courtiers en immobilier afin de contracter des crédits auprès des établissements financiers. En effet, cette pratique très courante dans les pays anglo-saxons, séduit depuis quelques temps les usagers. Ils préfèrent ainsi s’attacher les services d’un expert pour augmenter de manière significative leurs chances de voir leur dossier de demande de crédit connaître une issue favorable. Dans l’univers des courtiers en immobilier, le bon côtoie souvent le moins bon d’où l’importance de bien assimiler les indices auxquels vous reconnaîtrez un courtier compétent.

En quoi consiste le métier du courtier en immobilier ?

Qu’il travaille seul de manière indépendante ou qu’il soit affilié à un établissement certifié en courtage immobilier à Bordeaux ou partout ailleurs en France, le courtier immobilier est un professionnel dont la principale mission est d’accompagner des particuliers en les aidant à obtenir les offres les plus attractives auprès des banques en matière de crédit immobilier.

Le courtier en immobilier conclut généralement des partenariats avec plusieurs banques avec lesquelles il engage des négociations pour le bénéfice du particulier, son client. Pour parvenir à obtenir les conditions de taux les plus favorables, il fait jouer la concurrence grâce au réseau d’établissements financiers avec lesquels il a pu tisser des relations professionnelles solides. Il peut ainsi obtenir des résultats probants pour son client plus que ce dernier ne serait capable d’y arriver au cas où il conduirait son dossier seul.

Les indices qui permettent de reconnaître un courtier compétent

Pour commencer, vérifiez que le courtier est bien répertorié à l’Orias, le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et financement. Vous pourrez vous-même consulter le site de cet organisme pour vérifier que son nom y figure. Assurez-vous aussi que le courtier dispose d’un réseau d’établissements étendu, il est en effet important qu’il ait un réel pouvoir de négociation auprès des banques. Demandez à votre courtier de vous communiquer le nombre de transactions qu’il a eu à mener avec succès.

Il est important au-delà de son expérience, qu’il possède de bonnes qualifications académiques en finance, actuariat, comptabilité, droit, ingénierie qui lui permettront d’avoir les compétences techniques nécessaires pour réaliser par exemple des montages financiers assez complexes. En plus de ses compétences techniques, vérifiez la qualité de ses services, est-il suffisamment à l’écoute de vos besoins ? Il doit aussi être en mesure de vous renseigner avec précision sur les conditions générales des contrats de prêts.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.