Des intrus peuvent-ils se dissimuler dans votre arbre de Noël naturel ?

C'est la plus belle période de l'année ! Les gens sont rassemblés pour festoyer, le chocolat chaud coule à flots et un feu de foyer réchauffe l’atmosphère. Tout ça ne serait toutefois pas complet sans la présence d’un véritable sapin de Noël dans la maison.

Encore aujourd’hui, ramener un arbre de Noël naturel pour profiter de son odeur fraîche et persistante est une tradition ancestrale que plusieurs perpétuent année après année. Mais ce que plusieurs enthousiastes des arbres de Noël naturels ne savent pas, c’est que des intrus peuvent s’y dissimuler.

Voici d’ailleurs quelques espèces qui pourraient en sortir pendant que vous déballez vos cadeaux !

Des rongeurs peuvent se cacher dans un sapin de Noël

Les conifères qui servent généralement d’arbres de Noël ne sont pas un milieu de vie très apprécié par les petits rongeurs comme les souris et les mulots. Quelques écureuils peuvent certainement s’y cacher en milieu naturel, mais les chances qu’un spécimen s’y soit caché sans que vous vous en soyez rendu compte sont pratiquement nulles. Cependant, si vous avez déjà vu des petits rongeurs chez vous et que vous ne voulez pas qu’ils escaladent votre arbre de Noël pour goûter à vos ornements en canne de bonbon, pourquoi ne pas contacter un exterminateur de souris ?

Des araignées dans un sapin ? Oui c’est possible !

N’ayez crainte, vous ne trouverez pas de veuves noires ou de tarentules dans votre sapin naturel. Cependant, il est toujours plus prudent de vérifier si l’arbre qui a attiré votre regard n’est pas déjà peuplé par des araignées. Alors, ouvrez l’œil et essayez de choisir un sapin qui ne contient pas de toiles d’araignée, surtout si des membres de votre famille sont arachnophobes. Vous réduirez ainsi les chances qu’une bête à huit pattes vienne assombrir votre réveillon en se pointant le bout du nez sur votre table de cuisine.

Attention aux scolytes!

Les scolytes sont des coléoptères au corps dur et de forme cylindrique qui se fraient un chemin sur les arbres, surtout les conifères, pour y vivre. Ils sont de couleur rouge, brune ou noire et ont à peu près la taille d'un grain de riz. Lorsque vous choisirez votre arbre de Noël, méfiez-vous d’un arbre sur lequel vous remarquez la présence de petits trous et de traces de sciures de bois sur le tronc, il pourrait abriter quelques scolytes.

Des pucerons peuvent s’inviter aux célébrations

Les pucerons adorent sucer la sève de plusieurs variétés d’arbres, dont certaines peuvent servir d’arbre de Noël. Ces insectes ressemblent à des tiques, ont six pattes et mesurent généralement quelques millimètres de long. Les pucerons sont souvent noirs ou bruns (mais peuvent aussi être rouges ou verts) et certains peuvent aussi avoir des ailes. Essayez donc de ne pas choisir un arbre qui est déjà l’hôte de pucerons.

En conclusion, le plus beau et fourni des arbres de Noël pourrait bien être peuplé d’animaux ou d’insectes nuisibles. Soyez vigilants et prenez le temps de bien inspecter votre arbre avant de le rentrer chez vous. Vous éviterez ainsi que des invités indésirables ne ruinent vos fêtes.

Sur ce, joyeux Noël!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.